Le Vidéo projecteur interactif

 

1. De la fiction au réel : la maîtrise de l’image.

Il y a quelques années le concept était encore l’apanage de la science fiction. Dans « Minority Report », long métrage paru en 2002, Tom Cruise faisait danser de ses dix doigts les images sur un écran. Le réel rattrape désormais la fiction avec l’apparition du vidéoprojecteur interactif.


2. Une révolution technologique : le vidéoprojecteur interactif.

Comme pour l’ancienne génération de projecteurs, le vidéoprojecteur interactif projette le contenu de l’écran de l’ordinateur sur une surface. Ce qui change, c’est que cette surface devient désormais interactive. Il suffit d’installer le module au dessus d’un tableau blanc, d’un mur clair et lisse, de le relier à son ordinateur, pour mettre en mouvement les images projetées sur une surface a priori inerte, par un simple effleurement du stylet ou du doigt (selon le modèle).

3. Une révolution des pratiques : pour des présentations dynamiques.

Cette fusion de la technologie tactile et de la vidéoprojection simplifie sans conteste l’existence de bon nombre d’intervenants, en transformant le tableau en une gigantesque « tablette numérique ». Que l’on songe aux conférenciers, enseignants du second degré, universitaires, étudiants, salariés ou entrepreneurs, les potentiels utilisateurs sont légion. Une innovation qui va, sans aucun doute, révolutionner les pratiques et rendre les présentations plus dynamiques et vivantes.

Alors que le positionnement de l’orateur était auparavant tributaire de l’ordinateur – même si certains modèles d’ordinateurs disposaient d’une télécommande -, le vidéoprojecteur interactif permet désormais de libérer le mouvement, en portant toutes les fonctionnalités de l’ordinateur sur la surface dédiée à cet effet : annotations, dessins, etc, sauvegarde du travail, tout devient possible à partir du tableau. D’ailleurs, cette technologie se prête elle-même parfaitement à la mobilité, puisque des systèmes portatifs permettent d’installer le système en tout lieu et en quelques minutes !

4. Diversité des modèles de vidéoprojecteurs interactifs : des solutions pour tous.

Du modèle très simple d’utilisation à haute luminosité sans fonction tactile au modèle interactif tactile, en passant par les vidéoprojecteurs fixes ou mobiles, la palette des modèles proposées varie en fonction des besoins. Ceux qui privilégient la luminosité choisiront les appareils à plus forte intensité. Ceux qui penchent pour l’interactivité, pourront choisir entre la réactivité au doigt, au stylet, à un ou plusieurs utilisateurs. Ceux qui recherchent une projection étendue, s’attacheront particulièrement au format et à la focale.

Quel que soit le choix retenu il est certain que ces évolutions changent la manière d’aborder les réunions et les présentations.

 

About the Author